Art et culture de la Cote d’Ivoire

Art et culture de la Cote d’Ivoire

La cuisine ivoirienne tire son issue des différents plats provenant de tous les groupes du pays.

Attiéké poisson ou viande
Plat très populaire en Cote d’Ivoire, qui s’accompagne de poisson ou viande, de couscous de manioc et de bananes plantains.

Placali sauce Gombo
Très consomme, le Placali est un mets très délicieux. On le prépare en versant et retournant la farine de manioc dans l’eau bouillie jusqu’à obtenir une pâte homogène et très élastique. Il s’accompagne de la sauce Gombo, poisson ou viande. Il peut aussi être servi avec de la sauce d’arachide ou encore de la sauce de noix de palme aux crevettes.

Poisson sauce claire
Consommer lors des grandes occasions, dans certaines régions de la Cote d’Ivoire. Dans la sauce claire on retrouve une épice « l’amande» issue d’un arbre fruitier de la forêt tropical. Elle est aussi utilisé pour donner un bon goût à la cuisine africaine des peuples Forestiers.

Poulet braisé
Repas très connu dans toute l’Afrique, notamment en Cote d’Ivoire. On le mange avec des bananes plantains ou du riz.

Garba
Un des plats nationaux de la Cote d’Ivoire. Il se compose de semoule de manioc et de thon rouge frit.

Les vêtements traditionnels

Les vêtements traditionnels contribues à la promotion culturelle de la Cote d’Ivoire, le pagne s’affichant partout avec ses couleurs vives, la variété des ses motifs et l’éclat des ses couleurs, les techniques d’impression et de la teinture en ont fait un art textile riche de significations.

Pagne Kenté
Fils des siècles devenu réputé que précieux. Sa technique de production consiste à tisser des fils de coton ou de soie entre eux. Il s’agit en général de fils de plusieurs couleurs, et chaque couleur ayant sa signification. Il est également un tissu royal à l’origine, à caractère sacré, revêtu par les notables lors de grandes cérémonies.

Pagne tissé Baoulé
Un Pagne rare, que très peu des tisserands en maîtrisent la technique de production. Il revêt une signification mystique chez les Baoulés.

 

Pagne du Guerrier
Décoré par la peau de nombreux animaux, comme le crocodile, le serpent, la tortue, le caméléon selon des motifs géométriques. Selon la tradition, ces dessins d’animaux sacrés avaient le pouvoir de protéger et de procurer une bonne chasse aux chasseurs qui portaient cette tunique, il est peint en noir directement sur le tissu de coton écru à l’aide d’un couteau en bois.

 

Eunice-Masuaku

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *