Histoire de Léopold Sédar Senghor

Histoire de Léopold Sédar Senghor

Symbole majeur de la Francophonie en Afrique, Léopold est né le 9 octobre 1906 au Sénégal. Il fait d’abord ses études à la mission catholique de Dakar, puis en France à Paris. Au lycée Louis le Grand et à la Sorbonne. En 1935 il reçoit l’agrégation de grammaire et commencer à enseigner à Tours. Il deviendra quelques temps après : poète, écrivain, homme politique et président du Sénégal. Il fut aussi le premier africain à siéger à l’Académie française. Etant poète il joue un grand rôle essentiel dans le développement d’une conscience et d’une identité négro-africaine. En devenant l’un des pionniers de la négritude. Il donne à la poésie africaine une universalité humaine assimilant et louant l’originalité spirituelle.

Sa poésie souvent symboliste s’inspire du chant incantatoire dont les mots et les rythmes se lient à la pensée et au corps. Elle manifeste l’espoir de créer une civilisation de l’Univers unissant les traditions et la reconnaissance du fait d’être Noir.

 

Son aventure politique n’aura jamais d’incidence sur sa production littéraire ni sur son engouement pour la négritude. Après une vingtaine d’années au pouvoir, il décide de démissionner en 1980 de la présidence du Sénégal qu’il confiera à Adou-Diouf. Pour se consacrer pleinement à la littérature. Du cotés lettres, il est l’auteur de nombreux ouvrages de poésie et d’essais. Il sera d’ailleurs primé à maintes reprises et recevra notamment la médaille d’or de la langue française. Le 2 Juin 1983 Docteur Honoris Causa de trente-sept universités Léopold Sédar Senghor. Il décède le 20 Décembre 2001 à Verson en France, ses obsèques se tiendront le 29 Décembre à Dakar.

 

Eunice-Masuaku 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *