Des fresques made in Africa pour célébrer les « Amazones » du Bénin

Rénovation de la salle du peuple à la présidence du Bénin

Des fresques made in Africa pour célébrer les « Amazones » du Bénin

Dans la perspective de la rénovation de la salle du peuple du Palais de la Marina (la présidence) à Cotonou, la Présidence de la République du Bénin a lancé du 9 au 28 janvier 2019, un concours de fresque murale à l’endroit des plasticiens en arts visuels, arts appliqués, graphisme, design et métiers de l’image de nationalité béninoise ou étrangère.

« Evolution des Amazones du Bénin, du XVIIIème au XXIème siècle ». C’est le thème autour duquel les artistes concernés étaient invités à produire des œuvres qui rendent un admirable témoignage à l’histoire du Dahomey. Il s’agit notamment des plasticiens en arts visuels, arts appliqués, graphisme, design et métiers de l’image qui, pendant près de trois semaines ont rivalisé d’ingéniosité pour proposer chacun, une toile. Laquelle, si elle est retenue contribuera à la réalisation de deux grandes maquettes de fresques murales de 7.50m x 28m, dont la composition célèbre les Amazones du Bénin.

Les caractéristiques des œuvres

Les œuvres proposées par les artistes doivent illustrer de fort belle manière la thématique retenue, mettant ainsi en valeur les caractéristiques des Amazones du Dahomey (ancienne appellation du Bénin) qui étaient de redoutables guerrières d’élite. Quant aux œuvres des deux lauréats sélectionnés, elles seront réalisées en fresques murales sur les murs de la Salle du Peuple. Pour s’en tenir au règlement du concours, les œuvres doivent être figuratives et représenter une évolution des Amazones du Bénin du XVIIIème siècle au XXIème siècle. Selon le règlement du concours, l’évolution des œuvres soumises doit aboutir à une représentation des Amazones de nos jours : femmes militaires en tenues de camouflage et bottes qui défilent, fières et fortes, dans un alignement parfait.

 

Des récompenses pour les lauréats

Faut-il le rappeler, au cours d’une première étape, trois finalistes seront retenus par le Comité de sélection, tandis qu’une seconde étape verra la sélection d’un lauréat parmi les finalistes. Des prix intéressants sont prévus pour récompenser ces différents artistes qui se seraient distingués par l’ingéniosité de leurs œuvres. Quant aux œuvres proposées par les artistes, elles sont susceptibles d’être agrandies à une échelle pouvant permettre la réalisation de fresques murales. Lesquelles serviront de pièces majeures dans la nouvelle décoration de la salle du Peuple au Palais de la Marina qui connaît depuis quelque temps un vaste programme de rénovation, tel que voulu par le gouvernement de la Rupture.

Par Cir-Raoul HOUNGBEDJI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *